Notre Critique sur Ant-man : L’infime lueur d’espoir

6min

Le verdict sur le succès de Ant-Man

Après un lancement de la saison des blockbusters en dent de scie avec Jurassic World, les studios hollywoodiens tiennent à renverser la tendance et nous propose un énième film de super-héros Marvel, Ant-man. Moins connu que ces congénères, Ant-man a-t-il su trouver son public et surtout a-t-il pu se démarquer dans cette flopée de films super-héroïques ? Verdict.

Le synopsys

Henry « Hank » Pym (Michael Douglas) est un savant travaillant avec les Stark. Alors que ces derniers souhaitent connaître la formule de sa particule Pym, ce dernier leur annonce qu’elle est trop dangereuse et ne la révélera jamais. Plusieurs dizaines d’années plus tard, Scott Lang (Paul Rudd) sort de prison pour vol. Ce robin des bois des temps modernes, après avoir essayé de se réhabiliter, replonge dans le crime et s’introduit chez le Dr. Pym. Là-bas il trouvera une étrange combinaison. Cependant tout est calculé depuis le début et le fait que Scott trouve la combinaison du Ant-man ne signifie qu’une chose : Il est celui qui doit prendre la relève de Pym.

À peine le film pointait-il le bout de son nez que des critiques fusaient : Pourquoi Ant-man n’intervient-il pas plus tôt ? Vous vous rappelez que c’est Hank Pym qui crée Ultron ? Pourquoi Hank Pym n’est-il pas montré comme un membre fondateur des Avengers en plus ? Et pourquoi ce n’est pas lui qui porte le costume et qui est mis en scène ? Toutes ces questions ont, plus ou moins, leurs réponses.

Le développement

Hank Pym est donc montré ici comme un mentor, celui de Scott (À savoir, Hank Pym et Scott Lang sont, dans le comics, les deux premiers Ant-man). Le fait que l’un enseigne à l’autre et une bonne idée scénaristique vu que cela mets en scène le parcours initiatique du héros et nous explique les tenants et les aboutissants des pouvoirs du costume pour nous, spectateurs. De ce point de vue là le film est très bien pensé. De plus, le fait que se soit Scott et non Hank que l’on voit dans le costume est largement expliqué avec l’aspect néfaste du costume. Le gaz rétrécissant ayant, au fur et à mesure des années, un impact sur le cerveau.

Tout à donc un sens, et tant à un véritable respect de l’histoire original. Le seul point sombre étant qu’il n’est expliqué nulle part pourquoi il n’y a pas eu d’implication de Ant-man dans la phase 1 des films Marvel. Cela aurait eu plus de sens. Mais passons.

Le film donc possède quatre scénaristes, donc celui qui devait le réaliser : Edgar Wright. Et on sent que le succès du film et notamment du à ce dernier. Tout le film marche sur un humour digne de ses plus grandes comédies. De l’ironie, du second degré et ou encore du gag à chute. Tout est pensé et millimétré et cela donne au film un fond d’une grande qualité.

Malheureusement dans la forme, ce n’est pas la même chose. Cette dernière est classique. Pas classique comme Iron Man ou comme la musique, classique comme tous les films d’actions depuis les années 70.

Résumé du film

Si l’on résume l’intrigue voilà ce qu’il se passe : Un homme, à priori banal, se voit confier une mission qui consiste à sauver le monde. Il sera aidé par son mentor, son partenaire sidekick rigolo, son love interest, ainsi qu’une arme de prédilection. Ensemble ils vont tacher de contrer les plans d’un antagoniste principal.

Voici globalement comment on peut résumer Ant-man et voici donc comment, globalement, on peut résumer Star Wars ou encore Le Seigneur des Anneaux. Le scénario est donc quelque chose qui a fait ses preuves depuis des dizaines d’années maintenant. Mais au lieu de tomber dans un classique absolue et donc d’être ennuyeux, Ant-man se détache avec un style qui lui est propre tout en conservant la même narration. Le seul bémol étant le départ d’Edgar Wright à la réalisation.

Notre avis sur le film

Peyton Reed fait tout de même du très bon travail de ce côté, rien n’est à redire. Mais le comique d’Edgar Wright ne peut être plagié. La mise en scène enfin est évidemment très spectaculaire mais il en serait difficilement autrement dans une telle licence.

Les acteurs enfin. Tous tiennent la route. Il faut aussi dire que Disney met tout de son côté pour avoir les meilleurs talents possible. Michael Douglas, Corey Stoll, Evangeline Lilly, Paul Rudd … Tous sont excellents et rien n’est laissé au hasard.

Ant-man est donc un très bon film, pour un Marvel. Car après avoir été habitué aux horribles Captain America 1 & 2, Iron Man 1, 2 & 3, The Amazing Spiderman … Tant et tant de licences qui nous ont fait souffrir intérieurement que voir un film qui tient toutes ses promesses et en faite assez surprenant. Le film est d’un classique indéniable ce qui le rend avant tout comme un grand divertissement familiale, mais sa mise en scène de blockbuster rattaché à son humour extrêmement bien dosé lui donne un aspect d’ovni dans tous ces films de super-héros bon marché.

Ant-man est donc une très bonne surprise, et une lueur d’espoir pour la suite des films Marvel, au même titre que Les Gardiens de la galaxie.

Ma note personnelle : 7/10