Faut-il regarder la saison 3 de American Horror Story

4min

La série est de retour sur les écrans américains depuis le 09 octobre. Après la maison hantée et l’asile psychiatrique, c’est dans une école de sorcières que se déroule l’intrigue de cette troisième saison. Le premier épisode diffusé sur la chaîne FX a enregistré 5,5 millions de téléspectateurs, un record pour cette série dépeinte comme l’une des plus glauque aux Etats-Unis.

Nous sommes ravis de retrouver pour ce 3e volet de la série les acteurs Evan Peters, Zachary Quinto, Frances Conroy mais surtout l’actrice Jessica Lange, qui a raflé de nombreux prix dont deux Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour American Horror Story.

Mais alors, ce premier épisode, il vaut le coup ou pas?

La réponse c’est: oui!
Fans du genre ou fan de la série tout court, foncez! Ce premier épisode nous dévoile un univers dans lequel se mêle des thèmes dérangeants comme l’esclavage ou l’inceste sur fond de sorcellerie. Un mélange qui promet de nombreuses scènes sulfureuses voire malsaines, portées par un scénario solide et des acteurs incroyablement talentueux.

Les premières scènes se déroulent à la Nouvelle-Orléans en 1834, elles nous présentent une famille noble un peu atypique, Mme LaLaurie et ses filles. Sorcières? Impossible de l’affirmer mais se recouvrir le visage de sang humain pour conserver la jeunesse et les tortures abominables d’esclaves nous permettent de penser que ces femmes ne sont pas tout à fait innocentes.

Retour à notre époque, nous faisons la connaissance de Zoe, jeune sorcière ignorant jusque-là ses pouvoirs,et qui se retrouve du jour au lendemain envoyé dans un pensionnat spécialement réservé aux filles comme elle. L’occasion pour nous de rencontrer ses 3 camarades, une ex-actrice de cinéma qui possède le pouvoir de télékinésie, une poupée vaudou humaine et une voyante. Ensemble elles suivront les enseignements de Cordelia pour maîtriser et surtout contrôler leur pouvoir.

La première soirée de Zoe s’avère être un cauchemar : crime, vengeance, culpabilité et traumatisme ; Ses premiers moments en tant que sorcière annoncent la couleur pour le reste de la saison : frissons et suspens seront au rendez-vous !

Après avoir rencontré la Suprême -la plus puissante des sorcières- (Jessica Lange), les quatre jeunes filles commencent leur apprentissage. Nan, la voyante, semble mieux comprendre le monde qui les entoure, le sens caché des choses et les signes lancés par « le destin ».

L’épisode se clos sur la résurrection de Mme LaLaurie ; La responsable ? La Suprême en personne…

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur l’intrigue au risque de gâcher votre plaisir!

Ce que je peux vous dire c’est que ce premier épisode m’a complètement séduit, tant au niveau des personnages que du scénario en lui-même; Savoir qu’il faudra patienter une semaine entre chaque épisode est une torture!

L’action est rythmée, on ne s’ennuie pas une seconde et les questions continuent de fuser à la fin de l’épisode. Une belle réussite qui ne déçoit pas les fans après tant d’attente.

Et enfin petit info qui pourrait vous donner des idées sur le déroulement de la série : Mme LaLaurie a belle et bien existé ! Elle a vécu à la Nouvelle Orléans dans les années 1850 et était une personnalité mondaine de la bourgeoisie louisianaise et une tueuse en série de près d’une centaine d’esclaves noirs. Il ne vous reste plus qu’à imaginer quel sera son rôle maintenant qu’elle est de retour…