Décès de Wes Craven, le maître de l’horreur

4min

Comment est mort Wes Craven ?

Le réalisateur américain est mort à 76 ans des suites d’une tumeur au cerveau.

Wes Craven est né le 2 août 1939 à Cleveland dans l’Ohio. Sa famille était religieuse (Baptiste) et très conservatrice. L’enfant ne grandit pas dans un environnement très cultivé et ouvert. C’est à l’université, après des études de littérature, qu’il commence à faire connaissance avec le monde du cinéma. Peu à peu, entouré de quelques étudiants motivés, il commence à réaliser de petits courts-métrages.

Sa carrière

Par la suite, dans les années 1970, le futur maître de l’horreur s’essai un temps au cinéma pornographique, alors en pleine expansion aux États-Unis.

En 1972, grâce à sa rencontre avec le futur producteur et réalisateur Sean S. Cunningham, Wes Craven réalise son premier long-métrage d’horreur : La Dernière Maison sur la gauche. Avec un budget limité de 90 000 dollars, le film sera un très beau succès commercial et commencera à assoir la réputation du réalisateur.

En 1977 sort La Colline a des Yeux, qui flirte avec la peur du nucléaire et de la sauvagerie. Là encore, beau succès commercial et critique. Le film connaitra plusieurs suites et remakes, dont le dernier est sorti en 2007.

Créer un classique: Les Griffes de la Nuit

Viennent ensuite, en 1984, Les Griffes de la Nuit, qui marquent l’apparition du personnage de Freddy Krueger, tueur d’enfant et sorte de croque-mitaine horrifique. Le personnage va durablement marquer le monde du cinéma d’horreur et va rapidement devenir un personnage culte, faisant son entrée dans la culture populaire.

Après avoir réalisé quelques épisodes de la série télévisée « La Cinquième Dimension » Wes Craven réalise plusieurs longs-métrages qui diviseront la critique. Certains n’ont de cesse de reconnaître son génie, quant d’autres y voient la surexploitation de clichés plus usés les uns que les autres.

Scream: Un film à succès international

1996 est marqué par la réalisation du film Scream. C’est un succès planétaire au box-office et les critiques ne tarissent pas d’éloges. Le film devient la nouvelle référence du genre » slasher » (tueur psychopathe équipé d’une arme blanche et s’attaquant à un groupe d’adolescents ou de jeunes adultes). Le tueur, vêtu d’une robe noire et d’un masque blanc évoquant « Le Cri » du norvégien Edvard Munch, va s’imposer, à l’instar de Freddy, comme une nouvelle référence culturelle du genre. De plus, Scream s’amuse à mettre en scène des jeunes faisant de nombreuses références à l’univers des films d’horreur, dans le but de gérer au mieux leur situations catastrophique.


Humour et terreur se mélangent ainsi pour former un nouveau classique.

En 1999, il tente de se diversifier en réalisant La Musique de mon coeur avec l’actrice Meryl Streep. Le mélodrame est un échec cuisant.

Son dernier film, Scream 4, une superproduction à 40 millions de dollars, surf sur le filon du film originale. Après un Scream 3 assez décevant, Scream 4 est assez bien reçu par les critiques.